• lnaroundtheworld

Sand (Whitsundays cruise) **


Après plusieurs heures de bus dans une chaleur étouffante pour cause de chauffeur qui n'aime pas la clim, me voici arrivée à Airlie Beach.

Dans le bus, j'ai fait la connaissance d'une québécoise qui m'a parlée de la croisière qu'elle allait faire, sur 2 jours et une nuit.

Au début je ne pensais faire qu'une croisière d'un jour mais tout le monde m'a convaincue qu'il fallait dormir sur le bateau. Le tarif n'est pas le même mais bon, c'est pas le genre d'endroit où on vient tous les jours.

je n'ai pas du tout envie de tomber sur un bateau genre "woooot woooot" envahi de gamins de 18 ans qui découvrent l'alcool, la liberté et vomissent tout ça sur le ponton.

Le YHA d'Airlie me recommande aussi le SV Whitehaven comme bateau pour faire la croisière, précisant que c'est le seul bateau qui a des kayaks à dispo. Je décide de me donner la nuit pour y réfléchir et d'aller directement au bureau de Whitsundays sailing adventures le lendemain.

En attendant, je retrouve Laetitia, rencontrée sur Magnetic island. C'est petit l'Australie en fait !

Le lendemain, je me décide à sortir les 340$ que coûtent la croisière de 2 jours et une nuit sur le SV Whitehaven, départ prévu le lendemain matin. Wouloulou !!

Pour partir en croisière, il faut prévoir le minimum, car la plupart des compagnies n'autorisent pas de sac à dos sur le bateau. 2 raisons : limiter le poids et éviter les bedbugs.

Du coup, on a le droit à un petit sac en toile, où tout doit rentrer. Faut sélectionner ce qu'on emmène parce que c'est pas un gros sac.

Concrètement, un maillot de bain et un paréo, ça devrait suffire, mais bon, y a la crème solaire, l'anti moustiques, la serviette de plage, la go pro, l'appareil photo, le pyjama, la trousse de toilette etc etc...ça va vite !

Je profiterai de l'après-midi pour aller me promener dans Airlie, qui a son charme comme village touristique, avec ses boutiques de surfeurs, de glace, de souvenirs...une plage où il est dangereux de se baigner à cause des méduses, un waterfront sympa pour observer les oiseaux dans les arbres, facilement repérables avec le bruit qu'ils font et les plumes colorées.

Airlie, comme Cairns, a son petit "lagoon", piscine gratuite, avec pelouse, palmiers, sauveteurs, tout y est !

Notamment les barbecues gratuits, véritables institutions en Australie (et en NZ). Je me demande combien de temps ça tiendrait si on mettait ce système en place en France...

En me baladant, je retrouve Rachel, la québécoise rencontrée dans le bus, avec 2 françaises. On papote un peu, et il est déjà temps que je retourne vers le YHA.

En revenant dans ma chambre, je fais la connaissance de mes roommates auprès desquelles je m'excuse par avance de les réveiller le lendemain matin. Du coup, j'apprends que l'une d'elles, Liz, de Toronto, fait la même croisière que moi.

Je ne suis pas encore sur le bateau que je connais déjà 2 personnes,

Et dans la cuisine, je retrouve un gars aperçu à Magnetic Island, Alexis, Suisse qui est parti en NZ et se promène maintenant en OZ. Lui aussi fait la croisière, donc ça fait déjà 3 personnes sur 22 avec lesquelles j'ai sympathisé avant même de monter sur le bateau, unbelievable !!!

Le réveil va sonner tôt demain, donc pas question de me coucher trop tard. Je veux être en forme pour affronter les méduses mortelles et les requins !

Mercredi 18, je suis donc debout de bonne heure, de bonne humeur et avec Liz et Alexis, nous prenons la route avec nos petits sac bleus pour rejoindre le quai d'où part notre bateau.

Il fait super beau et déjà très chaud, ça promet de jouer les écrevisses sur le pont du bateau.

Nous sommes 22 à faire la croisière, avec 3 membres d'équipage. C'est Joel, le jeune cook du bateau, qui nous accueille avec sa chemise à fleurs et son look coiffé décoiffé, ambiance détendue et blagues directes.

Yeah bébé, je sens qu'on va rire !

Le groupe est composé de voyageurs solo et de petits groupes, venant du monde entier, notamment d'Allemagne (Carina, Daria, Daniel, Sofia...), de UK (Scott, Terri et Jonny, le trio de Jersey; Jade et Jody les londonian sisters; Jules le beau gosse bilingue à l'accent "dramatic"), d'Israël (Daniel), du Mexique (Noemi la guapa mamacita !), du Chili (Gonzalo), du Texas (Blake), de Suisse et du Québec.

Le Capitaine, Josh, est australien pur jus, look voileux à dreadlocks, le deck hand, Marlin est kiwi de 99 miles beach (North Island, NZ).

A 9H, on met le moteur en route direction les Whitsundays, sous un grand soleil et avec une mer calme (mais j'ai quand même pris un anti vomito, histoire de pas passer pour une bretonne en mousse, qui tient pas la marée).

Tout le monde se parle, l'ambiance est super bonne quand on arrive au 1er point d'ancrage pour un lunch buffet à l'arrière du bateau.

Puis vient le temps de la 1ère plongée pour aller admirer les petits poissons et le corail. Perso, c'est le gros poisson que je redoute...Celui qui a un aileron et que même si on me dit qu'il est pas méchant et qu'il s'en fiche royalement de moi, je sais que je vais faire une crise cardiaque ou au mieux une crise de panique.

Je suis pas hyper rassurée quand je me laisse tomber en arrière avec mes palmes, mon masque, mon tuba et ma combi anti méduses, mais j'ai quand même pas payé ce prix là pour rester sur le bateau, einh ?!

Marlin promet qu'il viendra me récupérer dès que je ferai le signe qui veut dire "sortez moi de là, viiiiiite !" mais à peine je suis dans l'eau, il se met à gueuler "Hélèèèène, regarde derrière toiiiiiiii"!...et se marre de sa blague.

Sa mère Lipopette, je me vengerai, je le jure !

On barbote en admirant les différents coraux et tous les poissons super colorés, c'est magnifique. Bon, en toute franchise, ayant eu l'occasion de faire du snorkelling en Nouvelle Calédonie avec ma Morue il y a quelques années de ça, je dois dire que l'eau était bien plus claire en NC et qu'on y voyait bien mieux du coup.

ça n'en reste pas moins impressionnant d'observer la barrière de corail pour de vrai. J'ai une grosse pensée pour tous les gens qui auraient adoré faire ce genre de plongée, notamment ma mère, David, Juliette...En plus l'eau doit être aux alentours des 25°...Voilà, voilà... Je teste la gopro de Mumu et Nico en sous marin pour la 1ère fois (et je me rends compte que je ne suis pas là d'avoir un oscar pour ça ! mais elle a survécu, ouf !).

On remonte chacun son tour sur le bateau pour partir au 2e spot de snorkelling. Là on peut soit replonger, soit partir en kayak. Je choisis la 2ème option. En attendant que Noemi remonte sur le bateau, je fais mumuse avec Marlin et Joel qui jouent les human bomb, en sautant depuis le bateau, un ballon de rugby coincé entre les cuisses et qui remonte comme une fusée au moment de l'impact.

Une fois équipées, Noemi et moi partons à l'abordage des autres kayaks, histoire de couler tout le monde. Bon, vu que Mamacita pagaie dans le mauvais sens, on aura bien du mal à rattraper nos adversaires mais on se sera bien dépensées et on aura bien ri. On finira coulées par Joel à notre retour au bateau mais il aura le droit à son petit bain aussi, donc l'honneur est sauf.

Il est déjà près de 16H30 et comme le soir tombe vite, tout le monde regagne le SV Whitehaven, pour prendre la direction de notre coin d'ancrage pour la nuit.

C'est assez fou comme on a vite formé un bon groupe, après aussi peu de temps passé ensemble. On voit que tout le monde est dans le même état d'esprit, peu importe l'âge, la nationalité, le courant passe super bien entre tout le monde. On a l'impression de se connaître depuis plusieurs jours et pas depuis plusieurs heures. ça chambre, ça rigole, ça danse, ça chante, et la soirée n'a pas encore commencé !

Le coucher de soleil est majestueux, on est tous admiratifs devant le spectacle qui nous est offert. Des couleurs magnifiques, qui se reflètent sur la mer. I was like Woooooooow !!

Une fois l'ancre jetée, la soirée se passera dans une super ambiance, personne ne vomira sur le pont ou ne sautera à l'eau tout habillé, la musique est bonne et tout le monde se marre.

Des chouettes moments, il fait chaud, on est pas si mal sur un bateau la nuit ! ! Dans la nuit, avec son sourire ultra bright et sa voix grave, Josh nous parlera des étoiles qu'on ne voit pas parce que les nuages sont arrivés entre temps, mais comme il s'y connaît et qu'on a fini le cubi de Goon, on s'y croirait presque. :p

Il fait tellement bon que personne n'est pressé d'aller se réfugier dans les cabines, où on dort par 6.

Bon, je n'aurai clairement pas assez dormi lorsqu'il est déjà l'heure de se lever mais vu le programme, je sais que ça va me maintenir éveillée !

La mer est un peu agitée et je suis bien contente d'avoir acheter des petits cachets contre le mal de mer. Certains passagers nourriront les poissons peu après le petit déj, qui se révèle super acrobatique avec les vagues.

Josh nous emmène vers THE island, THE plage des Whitsundays, celle qui est sur toutes les cartes postales, posters et est un must do du Queensland: Whitehaven beach, ou pour les quichinenglish: la plage du paradis blanc.

On débarque par petit groupe sur l'île et Marlin nous emmène tranquillement vers le lookout, où on manquera de mots pour décrire ce qu'on voit. "I was like wooooooooooooooooow" x1000. On admire, on photographie, on selfie, on prend la pause devant cette merveille de la Nature, qui explose de couleurs (et alors avec mes lunettes polarisées, je vous raconte pas comment ça tue !! :p )

L'eau est tellement claire qu'on voit les raies nager entre les touristes, même depuis le lookout. Des nuances de bleus, un sable d'un blanc pur...c'est juste magnifique.

Toute la troupe se dirigera gentiment vers la plage pour fouler ce sable mythique qu'il nous est interdit de ramener (bon, j'ai des grains qui ont sauté dans mon sac, c'est pas ma faute...) et aller faire trempette dans l'eau (25° je pense...) avec nos combi anti méduses.

Voilà, le point noir de l'endroit, c'est ça: le risque mortel des méduses qui sont microscopiques et pullulent durant 8 mois de l'année. On est en fin de période mais perso j'ai pas envie de prendre le risque, juste pour être plus à l'aise, moins ridicule et bronzer mieux, de mettre ma vie en jeu pour un truc aussi con.

On joue les sirènes avec Carina et Daria, mes 2 copines allemandes, on se refait le générique de Baywatch en courant dans l'eau, la combi ouverte pour mettre en avant nos boobs, entre 2 chasses à la "sting ray" elle aussi mortelle si on lui marche dessus.

Pas de tortue, à mon grand regret, mais des requins citrons ou que sais-je, perso j'ai pas couru quand les copains ont crié "baby shaaaaaaark" et se sont précipités pour aller voir. On a pied là où ça se passe, imaginez ma joie de savoir qu'ils viennent si près...Gloups !

Marlin nous laisse barboter et profiter de la plage toute la matinée, avant de retourner vers le lookout car la marée a baissé et on peut encore plus admirer le banc de sable blanc au milieu des nuances de bleus de la mer et du ciel.

Ce paysage, je l'ai vu en photos des dizaines de fois, jamais je n'ai pensé : un jour j'irai. Et m'y voici, j'en profite à fond, j'en prends plein les yeux, je fais le plein d'images dans ma têtes, de chaleur dans mon corps et j'envoie tout ça aux personnes que j'aime et qui auraient rêvé d'être là. <3

Que de chemin parcouru pour vivre tout ça... Je ne cesse de me répéter que j'ai du bol, que je suis fière d'avoir saisi ma chance et d'avoir tout plaqué pour faire ce trip et à quel point je ne regrette rien. #jeanmichelphilosophe

#jeanmichelliberté #jeanmichelhappy #jeanmichelcarpediem

De retour sur le bateau, Joel nous a préparé un bon lunch et il est déjà temps de reprendre la mer pour regagner Airlie Beach.

Capitaine Hélène aux manoeuvres! Baisse ta culotte, c'est moi qui pilote ! L'expression a encore bien fait rire, tu peux être fière ma Boombastic ;)

Josh me laisse le gouvernail et après quelques minutes à comprendre comment gérer le SV Whitehaven, je fais honneur à mon papy en ramenant tout le monde à bon port.

Bon, j'ai quand même pris le temps de faire 2 ou 3 connewies, histoire de, et Josh reprend les commandes en arrivant au port, s'agirait pas de planter le voilier dans un yacht de milliardaire australien !

Entre 2 batailles d'eau, des photos, des chansons, des délires, on a tous la nostalgie qui nous gagne de devoir se séparer si vite. On prendrait bien le bateau et la crew en otage pour faire durer le truc.

Heureusement, le soir on a prévu un bar-resto et un bar-club pour célébrer cette super cruise et notre amazing squad venue du monde entier.

On fera la fête aux "beaches" et au "phoenix" (special kassdedi :) ) avec Joel comme seul membre d'équipage, les autres ayant mystérieusement disparus, à mon grand regret.

Encore une courte nuit mais une super bonne ! Quelques vidéos délirantes grâce à l'appli boomerang (merci ma Boombastic pour la découverte !) et hop au dodo, c'est plus de mon âge tout ça !!

Merci à toute la fine équipe du SV Whitehaven pour cette super croisière et ces belles rencontres ! Les Whitsundays, c'est le pied !

Thanks to all the fantastic squad of SV Whitesundays, I had a fantastic time with you guys. Miss you !! <3

Et pour illustrer tout ça, un petit morceau qui vous fera planer au dessus du sable blanc de Whitehaven: Thylacine: Sand (merci Erwan !)

After a few hours in a stuffy bus, because the driver didn’t like using the AC, I finally make it to Airlie beach.

During the trip, I’ve met a french canadian girl, Rachel, who told me about the cruise she’s going to do in the Whitsundays, for 2 days and one night.

I was thinking about doing just a one day trip but everybody tells me to do a longer cruise, to sleep on the boat and have more time in the Whitsundays.

Of course, the price is not the same, but, after all, that’s not the kind of trip you do every week and it could be worth it.

I really don’t want to be on a « wooot woooot » boat, with a bunch of 18 years old who have just discovered freedom, alcohol and puke it all up on the deck.

The girl working at the reception of the YHA in Airlie also recommends me the SV Whitevhaven, arguing she’s the only boat with kayaks on board and that all guests have been enjoying the cruise so far.

I decide to sleep on it and I’ll go directly to the Whitsundays sailing adventures’ s office tomorrow morning.

Meanwhile, I catch up with Laetitia, whom I met on Magnetic Island.

Australia is so small sometimes.

Small is the world too, because I happen to talk to a british guy whom I actually met in Wanaka (NZ) 2 months ago ! How crazy !!

On the next morning, I decide to spend the $340 that the cruise costs on the SV Whitehaven. Departure, tomorrow morning ! Woulouloooou !

For the cruise, you have to take the minimum of gear, because most sailing companies don’t allow you to take your backpack onboard. 2 reasons : to limit the weight and to avoid bedbugs.

Therefore, they give you a beautiful blue bag in which you can only take the essentials : susncreen, swimming suit, beach towel, insect repellent, camera, pyjamas, toothbrush…

I’ll take the afternoon to visit Airlie, a nice touristic place, with surfing shops, ice cream shops, souvenirs shops…and a beach where you can’t swim because of those f*cking stingers that may kill you. No crocodile here, though !

I walk along the nice waterfront and observe the birds, easily spotted with their colourful feathers and the noise they make.

As Cairns, Airlie has a (fake) lagoon, a swimming pool, with palm trees and grass where you can enjoy the sun…and the free barbecues aka « Barbie », a real institution in OZ and in NZ.

I wonder how long it will last if we had the same system in France…

While I’m wandering, I meet Rachel, the french canadian girl, and her friends. We chat a bit and it’s about time to come back to the YHA.

I apologize in advance to my roommates for the early alarm that is going to ring on the next morning, as I have to be awake at 7am for the cruise. Nobody is upset, because the’re all leaving for the cruise too !

Even better, one of the girls, Liz,from Toronto, is doing the same cruise.

I’m not even onboard, and I already know two people !

And when I go to the kitchen, I find a guy I’ve seen on Magnetic Island, Alexis, a swiss guy who was in NZ and is now travelling in OZ. He’s doing the same cruise, so now I know 3 people on the 22 who are doing the cruise on the next day. Unbelievable !

The alarm is going to ring early tomorrow so I have to go to bed if I want to be able to fight the deadly stingers and the sharks !!

Wednesday (18th of may), Liz, Alexis and I walk to the harbour, with our blue bags, to join the other passengers waiting on the quay.

The weather is perfect and it’s already hot, sunscreen is gonna be essential if I don’t want to turn into a lobster !

22 passengers for the cruise and 3 crew members. Joel, the young cook is greeting us with his perfect surfer’s look, toussled hair and funny jokes.

Yeah bébé, I think we’re gonna have a good time with this one !

The passengers are a mix of solo travellers and small groups, from all over the world : Germany (Carina, Daria, Daniel, Sofia...), UK (Scott, Terri et Jonny, made in Jersey ! Jade and Jody the londonian sisters; Jules, the handsome bilingual british with a delicious "dramatic" accent), Israël (Daniel), Mexico (Noemi la guapa mamacita !), Chile (Gonzalo), Texas (Blake), Switzerland and Québec.

The Capitain, Josh, is 100% OZ made, with a dreadlocks sailor look, the deck hand, Marlin is a kiwi from 99 miles beach (North Island, NZ).

At 9am, Josh sets sail to the Whitsundays, with a perfect blue sky and a flat sea (still, I took a seasickness pill before, so I won’t be a shame for Brittany !)).

Everybody is easy going, talking to every one and we’re already a cool squad when we stop the boat for our first lunch.

Then it’s time to say hello to the nice little fishes and to admire the coral. Personally, I’m more concerned about the big fishes…The one with a fin that everybody keeps on telling me that he doesn’t care about me, but that I know I’ll have a heart attack or at least a panic attack if he shows up !

I’m not very confident when I slide of the dingy with my flippers and all my snorkel gear, but hey, I haven’t paid that much money to stay on the boat, right ?

Marlin swears that he’ll come quickly to rescue me if I start yelling and panicking but as soon as I’m in the water, he yells « Hélène, looook behiiiind yoouu » and starts laughing.

Not funny, you prick ! I’ll have my revenge, don’t woory, I’ll have my revenge !!

We splash and snorkel admiring all the colourful fishes and corals, it’s really beautiful.

But, to be totally honest, I’ve been snorkelling in New Caledonia with my Morue (BFF) a few years ago and the water was way more pristine and clear, it was more beautiful and amazing.

Still, it’s impressive and I really enjoy admiring the Reef. I think about the people who would love to be here, swimming and snorkelling, expecially my Mother, David and Juliette.

The temperature of the water must be 25°ish…What else… ?

For the 1st time I’m using the gopro that Mumu and Nico kindly gave me before I left for NZ and I realise it’s not so easy to film underwater (don’t expect an oscar for those videos, guys, but the gopro is still working !)

After a while, we all got back on board and head to the second spot to snorkel and do some kayaking.

I’ve done enough of my « fear factor » risking to face my worst (underwater) enemy and I wait for Noemi to go kayaking.

Meanwhile, I stay on board and have fun with Marlin and Joel who are turning into « human bomb », jumping off the boat with a rugby ball between their legs to make it pop up when they hit the water.

Well, Marlin is a master of the discipline and Joel can only try and try again to make it goes as high as Marlin does…epic fail…

Once Noemi is back, we start paddling to attack the other kayak. Well, we try to…becauss Mamacita is not paddling in the good direction so there’s no way we can be fast enough to get close to the other kayaks and sink them. At least we had fun and did some sport. We even got sinked by Joel when we get back to the boat, but managed to make him fall too so our honor is saved !

It’s already time to get back on board, as night falls early and we have to sail to the spot where we’ll stay for the night.

It’s crazy how fast we’ve all became friends, after such a short time together. Everybody is really nice and in the same state of mind, no matter the age, nationality…we all get along and we feel like we’ve been travelling together for a longer time.

Joking, dancing, laughing together as if we’ve know each others for ages.

The sunset is beautiful, we’re all amazed by all the colours and the show Mother Nature is offering us.

I was like Woooooooow !!

When the anchor is thrown, the party starts but nobody pukes or jumps off the boat, music is good, everybody is having fun.

It’s still warm outside and it’s nice to stay on the deck to drink, dance, talk and sleep.

In the dark, with his « ultrabright »’s smile and his deep voice, Josh tells us about the stars, which we can’t actually see because of the clouds, but he knows a lot about it and we have been drinking Goon so it’s almost like we can see it.

No many people will end up sleeping in the cabins.

Clearly, I didn’t sleep enough when it’s already time to wake up but the program is too good to complain !

It’s a bit sporty to take our breakfast, as the se ais more rough today and I’m actually really happy to have my seasickness pills.

Some passengers are less lucky and start feeding the fishes… Yummy !

Josh drives us to THE island, THE beach of the Whitsundays, the one that’s on all the postcards, posters…an OZ must do in Queensland : Whitehaven

Once on the island, Marlin leads us to the lookout and we’re all speechless.

I was like wooooow x1000 !!

We spend a long time enjoying the view, with all the shades of blue and the pure white of the sand.

It’s unbelievable, amazing, gorgeous…Pick one, it’s just insane !

The water is so clear that you can even see the sting rays from the lookout.

After a funny photo session, especially with my favorite Jersey boy Scott as model (« yeah baby, move like this, huuum, yeaaah gimme more, take your shirt off, make love to my camera… »), it’s time to head to the beach and step on this unique sand, that you’re not allowed to take back with you (OK, not my fault if some grains jumped into my bag…It would have been a waste not to collect it and keep it, right ??!!).

Time to go for a swim in our sexy wetsuits. The only thing that ruins the magic here are those bloody deadly stingers. It would be paradise if it was not so dangerous to swim here during almost 8 months per year because of those nightmares.

Anyway, Carina, Daria and I are true mermaids and nothing will stop us from swimming in these pristine water.

Time for a new Baywatch episode, baby ! Running gorgeous in the water, taking care not to step on a sting ray (also deadly, great !!),

Sexxxxxxyyyy those 2 germans !!

We swim and splash a few hours before heading back to the lookout to see how the tide gettong lower has been changing the scenery. More white in all those blues

I’ve seen this landscape many times on pictures and I never thought I’d be here one day. And yet, here I am, admiring Whitehaven beach.

And I like it. I take many mental pictures and feel the sun on my skin, mentally send everything to the people I love and would love being here.

ENJOY !

Such a long way to end up here…I keep on telling me that I’m lucky and I feel proud for having taken my chance and left everything in France, to live this amazing trip and start a new life. Absolutely no regret !

#johnphilospher #johncarpediem

Back on board, Joel serves us a very good lunch and it’s already time to sail back to Airlie beach.

Captain Helene in charge ! (Baisse ta culotte, c’est moi qui pilote !!)

Josh is crazy enough to trust me in sailing the boat back safe with everybody on board, so after a few minutes trying to understand how to handle the SV Whitehaven, I bring honour to my grand father and manage to sail back to Airlie.

Of course, being me, I find enough time to do one or two foolish things and have a water fight with Joel, Daria and Marlin.

It’s way too soon for all of us to be back and we’d love to « boatjack » the crew and the vessel…Nobody wants to leave and split.

To celebrate this amazing cruise, we all meet a few hours later, to eat and have a few drinks at Beaches before having more drinks and dance at « Phoenix », with Joel as only crew member, the others being sadly missing…

Another fun and too short night, with some crazy boomerang videos !

I’m too old for this shit, I need to go to bed now.

Thanks to all the fantastic squad of SV Whitesundays, I had a fantastic time with you guys. Miss you !! <3

And now you can enjoy Sand, of the talented french DJ Thylacine and the beautiful pictures !

#Oceanie

9 vues
  • Twitter Round
  • Instagram Black Round

© 2015 par Starry Sun.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now