• lnaroundtheworld

A la faveur de l'automne (en BC)


Comme on sait tous qu'on va quitter la BC d'ici peu, on veut en profiter à fond et chaque occasion est bonne pour aller prendre l'air, voir du paysage avec les copains.

Le dimanche 8 octobre, on part du côté de North Van avec Mélusine et Romain, pour aller chasser le saumon, qui est en pleine remontée de rivières. On embarque Mathieu, rentré de France quelques jours plus tôt, sur le chemin.

La salmon hatchery de Capilano est le lieu idéal pour apprendre tout ce qu'on veut savoir sur le saumon, son parcours, sa vie, sa mort...Et pouvoir observer la nurserie où on le laisse grandir avant de les relâcher (et de les transformer en sushis, gniak gniak gniak !).

C'est aussi un lieu de prédilection des hérons et des ours, qui attendent que les saumons se fassent la belle pour les choper.

Pas d'ours cette fois-ci mais on verra quand même un saumon faire des sauts pour attraper les mouches/moustiques (ou essayer de sauter le barrage mais alors là il rêve...)

On peut aussi observer les saumons qui remontent le courant à travers une vitre. ça donne pas envie d'être un saumon, je vous le dis...

On ira ensuite se promener le long de la rivière, en suivant un trail près de la hatchery. Là on voit encore des saumons/truites qui sautent, des pêcheurs qui ragent de ne pas les attraper...C'est beau la Nature :p

Un petit lac pour finir et retour à la maison car demain on va marcher !

On profite des quelques jours de beau temps que nous offre le mois d'octobre. Car ici, qui dit Octobre dit pluie, automne etc...

Mais dit aussi belles couleurs !

Le lundi 9 octobre, c'est Thanksgiving, donc day off pour tout le monde. Du coup, on cherche un endroit où faire une randonnée par trop dure où l'on peut admirer la palette d'automne de Mère Nature.

ça sera Lindeman lake, près de Chilliwack à environ 2 heures de Vancouver, avec la même dream team que la veille.

Le trail est une boucle, niveau intermédiaire, de 2 heures. Du gâteau, einh ?

Sauf que ça monte tout du long pour atteindre le 1er lac, au milieu des racines et des rochers tombés sur le chemin. On le sent passer, niveau poumons, cuisses et mollets. Mais je préfère ça que des marches, qui te coupent les jambes en deux minutes.

Alors on monte, on s'arrête, on monte, on prend 3 photos, on monte, on s'arrête, on sue...on rigole beaucoup aussi. ça passe plus vite comme ça !

On finit quand même par arriver au 1er lac, le seul qu'on fera en fait, vue l'heure tardive et le soleil qui décroît tellement plus vite maintenant. Mais il est juste magnifique, vert émeraude, avec les reflets des feuilles qui lui donnent des teintes orangées, jaunes, rouges. L'eau est tellement claire, transparente. C'est splendide ! Mais nom de Zeus que ça doit être froid !

On se pose là pour faire notre pause picnic, face au lac, tranquille (si on oublie les 3 couillons qui jettent des cailloux dans le lac). OKLM comme dirait les djeun's :p

On apprivoise les oiseaux avec des chips (ce qui est très très mal, je le reconnais), on respire l'air de la montagne. On savoure aussi de se poser un peu après la montée :p

L'ombre commence à gagner du terrain avec le soleil qui passe derrière la montagne.

Du coup, on se presse pour aller en faire un peu le tour et admirer le lac d'un autre point de vue.

On dirait que les arbres sont en feu tellement ça explose de couleurs et que le forêt ressemble à une langue de feu qui descend vers le lac.

Si le froid ne commençait pas à se faire bien ressentir à mesure que le soleil descend, on pourrait rester là à regarde la Nature, les tamias (chipmunks) jouer dans les rochers...C'est tellement apaisant comme coin.

Le chemin du retour est assez casse-gueule. On a galéré à monter mais la descente est pas mal hardcore pour les articulations et on glisse plusieurs fois, sur les roches ou le chemin devenu humide. Mais encore une fois, on se marre vraiment avec Mathieu, qui est toujours en pleine forme quand il s'agit de sortir des conne*ies (ça doit être pour ça qu'on s'entend bien, einh ? :p)

On aura quand même réussi à chanter du Michel Sardou (Musulmanes, pas les lacs du Connemara, trop mainstream), Jean-Luc Lahaye (booooouh !!) et je ne sais plus quoi encore. Il fait tellement n'importe quoi qu'il se retrouve coincé le c*l entre deux rochers et il manquera de me faire faire pipi dans ma culotte tellement je ris.

Sous ses airs de grand fou, c'est aussi un type super que j'ai eu le plaisir de découvrir au fur et à mesure de nos sorties. Il faut parfois savoir prendre le temps et le laisser pour découvrir les gens, einh ?

J'aurai même fini par m'y attacher à ce grand bonhomme qui adore courir dans la rue en vous portant, et du coup, sa décision de rentrer en France pour retrouver sa chérie me rend triste. Mais en même temps je le comprends tellement et je le soutiens complètement. (mais quand même, m'annoncer ça avant qu'on commence à massacrer P!nk et son Just give me a reason, c'était pas malin malin...)

Je vous souhaite le meilleur à tous les deux <3

On finira cette balade à la tombée de la nuit, avec encore 2 heures de route pour retrouver Vancouver (et Beverly qui est rentrée d'un long trip en train et qui n'a pas trouvé sa clé de chambre que Romain n'a pas remis à sa place...Mais ça on n'en parle plus, einh ? On disait on n'en parle plus <3)

Mais on peut regarder un petit diaporama pour en prendre plein les yeux et apprécier les couleurs d'automne.

En musique avec Tété, bien entendu: A la faveur de l'automne


0 vue
  • Twitter Round
  • Instagram Black Round

© 2015 par Starry Sun.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now