• lnaroundtheworld

Departure


Le 18 février, je remonte encore plus dans le temps en retournant à Montevideo, car l'avion est moins cher en Uruguay.

La boucle est bouclée, 28 tampons plus tard dans mon passeport, je tourne une page de 2 mois et demi à voyager en Uruguay, en Argentine et au Chili.

Des milliers de kilomètres en voiture et en bus, des centaines à pied, tellement de belles rencontres, tellement de paysages de fous que j'ai eu la chance de pouvoir admirer.

Quand je repense à la trouille que j'avais avant de partir, je me dis que ça en valait largement la peine.

Il y a eu des moments difficiles pendant cette partie du voyage. Des baisses de moral, des coups durs, physiquement ou moralement, mais j'ai reçu tellement de bonne énergie, d'amour et de joie, par des gens croisés pendant une heure ou par d'autres avec qui j'ai eu la chance de passer plus de temps.

Je me rends compte que j'ai vieilli depuis mon voyage en NZ et en Australie, début 2016. A l'époque j'avais fait les 6 mois sans souci, avec des coups de fatigue oui, mais rien d'énorme.

Cette fois-ci, je sens plus le décalage avec les jeunes insouciants qui se la mettent à l'envers tous les soirs, moi je ne tiens plus la marée de la même manière. Je fatigue plus vite et j'apprécie vraiment les moments de calme.

Faut quand même avouer qu'on n'a pas traîné lors de la 1ère partie de ce voyage. On a vu beaucoup en 2 mois et demi !

Je sens aussi l'espèce de maturité/sagesse/expérience que j'ai l'air de représenter pour certaines personnes, ça me fait toujours bizarre. Et pourtant, personne ne me croit quand je donne mon âge, parce que physiquement je ne fais pas plus de 35 ans, on me donne entre 28 et 30, maximum 32.

Mais c'est vrai que je le sens, le poids des années (dans tous les sens du terme :p )

Bref, cette page qui se tourne, en revenant sur mes pas en Uruguay, puis en montant dans l'avion direction la Colombie, elle me rend nostalgique. J'ai tellement ri et vu des choses magnifiques avec des personnes géniales, qu'on en oublie rapidement les moments plus compliqués.

Je ne vais pas citer de noms, trop peur d'en oublier, même si évidemment certaines personnes sortent du lot vu qu'on a passé plus de temps ensemble ou que la connexion s'est faite super vite.

Merci à tous et à toutes <3

J'ai envie de dire que j'ai eu de la chance de voir tout ça, rencontrer tout ces gens, passer d'aussi bons moments, mais en même temps, on l'entend trop ce "t'as de la chance" quand on est backpacker.

Notre chance on l'a créée, on l'a prise et on la construit chaque jour en refaisant notre backpack, en n'ayant plus de chez nous, en étant loin de nos proches et de nos amis. On a fait des sacrifices pour la saisir cette chance, on a mis de côté, y a pas tant de monde qui est là sans avoir serré sa ceinture pendant un petit temps avant de se lancer.

Alors, oui on a de la chance, on le sait mais pas celle à laquelle certains font référence. On a la chance de se faire suffisamment confiance pour partir loin, sortir de sa zone de confort, de se dire qu'on est pas fous, qu'on saura prendre soin de soi et faire attention. On ne se dit pas forcément que l'herbe est plus verte ailleurs, on veut juste aller voir un autre champ, d'autres cultivateurs de joie, de culture, de partage.

(vous la sentez la sagesse/maturité là ? ou alors je suis déjà passé dans la case vieille c*nne qui pense trop ??)

C'est qu'il s'en passe des choses dans ma tête en quittant le sol Uruguayen. En écoutant Departure, je verse ma petite larme, d'émotions mélangées, de joie et de tristesse, de gratitude et aussi d'un peu d'appréhension pour ce nouveau pays qui n'a pas une réputation très safe auprès de beaucoup de monde.

J'ai décidé d'écouter les autres, ceux qui m'ont parlé des paysages, des sourires et des couleurs, de la gentillesse et de la curiosité envers les voyageurs qui viennent jusqu'à eux.

Colombie, me voici !!

Pour le choix de la chanson, c'est un morceau utilisé par le Cirque du Soleil dans son dernier spectacle, à ne pas rater: KURIOS.

Departure, le départ. Un savant mélange de tristesse et de légèreté. J'espère que vous aimerez ;)


  • Twitter Round
  • Instagram Black Round

© 2015 par Starry Sun.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now