• lnaroundtheworld

Forget what I said (Medellin, Antioquia, Colombia)


C'est avec un pincement au coeur que j'ai quitté le district de Santa Marta et toutes les belles personnes que j'y ai rencontrées.

Je n'attends pas grand chose de Medellin (prononcez Medejin), ma prochaine étape, niveau dépaysement et aventures, comparé aux endroits où je suis allée avant mais j'ai quand même un peu hâte d'y être.

C'est que j'ai rencard !! Avec une star du PVT Colombie, THE one and only Clémence ! La pionnière de ce PVT et la référence pour de nombreux PVTistes grâce à ses posts et ses vidéos pour PVTistes.net.

Dans l'avion, en ce 9 mars 2018, j'ai une magnifique vue sur les alentours de Medellin et de la région d'Antioquia. Je réalise le relief du pays et il n'a rien à voir avec les autres pays de mon trip en Amérique latine.

Une fois arrivée à Medellin, je prends la navette qui part de l'aéroport et je descends San Diego shopping center où je chope un taxi parce que prendre le métro sans savoir où je vais, avec cette chaleur et mon sac à dos, non merci. Au prix du taxi, pour nous riches Européens ou résidents du Canada, ça se fait sans trop se serrer la ceinture.

A noter qu'Uber existe à Medellin ;)

Quand je prends le taxi, je montre mon plan sur le téléphone au chauffeur, histoire de lui montrer que j'ai un GPS et qu'il ne va pas pouvoir me promener dans la ville et me faire péter la tirelire sans que je bronche :D

Le taxi me dépose à mon auberge de jeunesse Los Patios, située dans le quartier El Poblado et recommandée par Miss Clémence. Et bien, bonne pioche !

L'auberge est chouette, moderne, super bien pensée, pas du tout aseptisée pour autant. Les lits ont des petits rideaux, des prises électriques et une petite tablette pour poser ses affaires. Pas de clim mais un ventilo à chaque lit, ça évite de se taper une chambre à -12° !

Je me pose un peu tranquille, je fais connaissance avec une des mes copines de chambre, qui elle aussi est free-lance nomade.

Après des petites courses, je pars à la découverte du reste de l'auberge et je me pose sur le rooftop pour admirer le coucher de soleil sur la ville.

J'ai mon téléphone posé en équilibre sur le rebord du balcon pour faire un time-lapse (vidéo en accéléré, pour les noobs) et je regarde le soleil quand un gars s'approche dangereusement de mon téléphone. Je le regarde histoire de dire "pas touche" et là le gars me regarde.

Nom de Zeus, c'est Jérémy, mon petit Suisse de San Pedro au Chili et du Salar d'Uyuni ! Plus de deux mois qu'on ne s'est pas vus, un mois qu'on ne s'est pas parlé sur facebook et son trip remontait vers le Nord alors que le mien allait vers le Sud, je ne pensais pas le retrouver sur mon chemin.

C'est ma belle surprise de Medellin !!

Le lendemain matin, je vais à la découverte du quartier El poblado, en suivant encore une fois les conseils de Clémence. Le quartier est safe, touristique, c'est aussi l'endroit où faire la fête dans Medellin quand on est touriste.

Je me balade donc tranquillement, je vais admirer la vue sur Medellin depuis le toit terrasse de l'hôtel The charlee (en appuyant sur P comme piscina dans l'ascenseur...Sinon vous ferez comme moi, vous resterez niaisement devant les boutons en vous demandant où vous devez appuyer). La vue est vraiment chouette, si on arrive à faire abstraction des baies vitrées qui empêchent de tomber.

Je ferais bien un petit plongeon dans la piscine parce que je meurs déjà de chaleur et la mer me manque... Mais je n'ai ni le droit ni le temps...

La veille, j'ai relu le top 10 de Clémence sur Medellin et du coup quand l'heure du repas sonne, j'opte pour Mundo verde.

Je me régale de manière saine et c'est assez rare en Amérique du Sud, car ils adorent la bouffe qui baigne dans le gras et la friture. Après avoir un peu exploré le coin et décidé que je l'aimais bien, je reprends la direction de l'auberge car je dois y retrouver Clémence et son chéri !!

J'ai le droit à une visite guidée privée, du VIP sur mesure !!

Le courant passe vite avec Clémence, que j'ai déjà l'impression de connaître du fait d'avoir suivi ses aventures sur PVTistes.net. David est super sympa aussi et donne un côté authentique à la visite, c'est un Colombien pur jus.

On se promène dans le quartier El centro, qui n'est pas recommandé du tout passé une certaine heure, voir pas du tout si on écoute David qui n'est vraiment pas fan car il trouve que ça donne une mauvaise image de Medellin.

On assistera d'ailleurs à une scène assez intense, avec un jeune qui essaie de voler un des vendeurs ambulants et se fait choper par la foule qui est à deux doigts de le lyncher avant l'intervention de la police qui n'y va pas de main morte. OOoooook !!

On passe devant la plaza de las luces , la place des lumières (qui ressemble à un tas de sabres lasers plantés dans le sol, mais il paraît que la nuit c'est beau. Sauf que la nuit ça craint donc bon...), on entre dans le centre commercial Palacio nacional (pour la beauté du bâtiment, pas pour les boutiques), pour finalement arriver à la plaza Botero.

C'est THE place pour admirer un maximum de sculptures de Botero. On aime ou pas mais en tout cas, on ne voit que ça !!

Le Monsieur a fait de la disproportion, un art !

Il a fait des formes un atout et je ne peux que valider, bien entendu. Après, je ne suis pas fan de toutes ses oeuvres mais il y en a des chouettes.

On finira la journée dans l'un des QG de Clémence et des Français expatriés à Medellin: le café cliché, tenu par des Frenchies. Y a du menu qui fait baver, avec du camembert rôti au four, de la raclette, du pâté...ça sent la maison !

On s'y fera une mini soirée PVTistes, peu de monde au RDV car la ville a banni l'alcool pour le week-end, en raison des élections. Une sage décision qui révèle que les gens ne savent plus s'amuser sans boire, si on en juge par le peu d'enthousiasme des gens à sortir ce samedi soir.

C'est pas grave, on a passé une chouette soirée et c'était sympa d'écouter les expériences des PVTistes et expat' installés à Medellin. ça m'a aussi permis de rencontrer Violaine et Nathan, que j'aurai en plus la chance de revoir plus tard.

Mais ça sera pour un autre récit, puisque je vais reprendre un peu la route pour aller profiter d'un autre bel endroit dont la Colombie a le secret !

En attendant je dois reconnaître que j'apprécie vraiment mon passage à Medellin et que je serai contente d'y revenir dans quelques jours.

Donc, forget what I said, Medellin m'a charmée et dépaysée : Hélène approves !


  • Twitter Round
  • Instagram Black Round

© 2015 par Starry Sun.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now