• lnaroundtheworld

Bienvenidos (à Campeche et Merida)


Cela fait plusieurs mois que j'ai quitté Campeche, mais cette petite ville fortifiée et colorée nous a particulièrement plu, à Beverly et moi.

Elle est d'ailleurs inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Lors de notre arrivée le 24 mars, après avoir posé nos sacs à l'auberge Viatger Inn (très sympa, même si peu de monde et d'animation), on s'est promenées dans les rues un peu au hasard, toujours la même technique, tout en ayant repéré auparavant les coins à voir et ceux à éviter.

Le soir tombe rapidement mais on a le temps de voir plusieurs ruelles très sympa et on arrive à temps pour profiter d'un magnifique coucher de soleil sur le golfe du Mexique.

Pour manger à Campeche, c'est facile. Il vous suffit de trouver la rue piétonne qui offre un grand choix (pas toujours donné) de bars et restos. Il y a beaucoup d'autres endroits, moins touristiques et plus abordables, n'hésitez pas à partir à l'aventure !

Le lendemain, nous sommes reparties à la découverte de la ville, armées de nos chapeaux/crèmes solaires/bouteilles d'eau et appareils photos. Il fait une chaleur de malade et le ciel est d'un bleu pur qui fait encore plus ressortir les couleurs des maisons, des portes...

On est vraiment fan de Campeche, on prend des tas de photos en suant des litres, même en essayant de rester ) l'ombre au maximum.

En chemin, on tombe sur une procession religieuse mais en petites hérétiques que nous sommes, on ne s'attarde pas.

On a également décidé de partir au "mercado principal", peu couru des touristes et qui risquerait d'en effrayer plus d'un, mais le meilleur endroit pour trouver des fruits et des légumes pas chers et bien goûtus. Alors certes, l'hygiène n'est pas le fort de ce coin de la ville, certes on va vous dévisager parce qu'on se demandera ce que vous foutez là, mais franchement en restant normalement vigilants, en se montrant souriant et s'exprimant en espagnol, les gens se détendent très vite et vous ne regretterez pas le détour.

On a dévoré des mangues épluchées (sous plastique, pour les mouches) et on est reparties avec un sac à dos plein d'avocats, des fruits et de tout ce qui nous donnait envie. Pas cher, pas cher !

On est retournées à l'auberge poser tout ça et se rafraîchir un peu, avant de repartir admirer le coucher de soleil au bord de la mer.

Le soir, nous avons assisté au petit spectacle payant se déroulant sur le fort. Un son et lumières qui nous fait traverser l'Histoire et raconte notamment le temps des pirates qui ont pas mal secoué la petite ville de Campeche. Un peu cheap par moment mais franchement pas si pire comme spectacle.

Un vrai gros coup de coeur pour la ville de Campeche.

Je vous laisse admirer ça en images :

Le lendemain, on prend la route pour Mérida...Ou du moins on essaie...

On était censées partir à 12.30, il fait un cagnard de fou, même dans la station de bus. Heureusement que je papote en ligne avec Justine pour passer le temps. On est finalement parties à 15H45, pour finalement rouler 5 minutes et s'arrêter, pour la pause casse-croûte du chauffeur...pendant 30 minutes...Interminable !

Une fois posées à l'auberge Casa Jade (très chouette et encore une fois super calme, petit point bof pour la salle de bain commune), on décide de se laisser conseiller par Google et de tester un resto muy tipico. En faisant la queue, on sympathise avec un quinquagénaire Allemand qui voyage en solo. On finit par le laisser manger avec nous et il s'avère que le monsieur est un musicien qui voyage à travers le monde avec sa chorale. La chaya Maya est un resto bien rôdé, la bouffe est plutôt bonne, bien que très surprenante !

En plus ils mettent de la bidoche partout au Yucatan, alors je ne suis jamais très sûre de ce que je mange :/

En sortant du resto, on se rend compte qu'il y a un spectacle de danses mexicaines alors on passe un petit moment avec notre Allemand, à admirer les danseurs en costumes avant de rentrer se coucher.

Le 27 mars, nous partons à la découverte de la ville, en nous promenant dans les rues et en visitant les coins recommandés dans le guide.

Il fait encore une chaleur monstre et je regrette qu'on soit si loin de la mer et des cenotes...

Le tour est assez vite fait alors on décide de pousser plus loin et on se perd quelque peu. Ce qui me donne l'occasion de me taper un coup de flippe en face d'un mec complètement recouvert de croûtes et amputé, qui fait la manche. Rien que d'en reparler, j'en ai la chair de poule...

La population de Merida ne m'inspire vraiment pas et l'ambiance de la ville, en dehors des quelques rues touristiques, ne me donne pas confiance.

Après Campeche, c'est la claque...

On a quand même été exploré le marché "mercado Lucas de Galves", toujours pas très hygiénique mais plein de couleurs et de saveurs.

Le marché est super grand, avec des stands de bouffes mais aussi de la vente de tout et n'importe quoi, de la cage à poule à la ceinture en cuir, jusqu'aux vieilles machines d'arcade (jeux vidéos des années 80 !).

Une vraie immersion dans les habitudes locales ! A éviter si vous êtes claustrophobes ou à cheval sur la propreté :p

Vu qu'on n'a pas de bol et que le musée "Gran museo del mundo maya" est fermé, , on se rabat sur le Museo Palacio canton, le musée régional d'anthropologie du Yucatan, qu'on rejoint en taxi car on a déjà crapahuté pas mal et qu'il fait décidément trop chaud.

On l'a trouvé vraiment très intéressant, avec ses expos permanentes et temporaires (sur les femmes, lors de notre passage), des pièces Maya impressionnantes et plein d'explications (en espagnol). Et en plus on est au frais :p

On passe un bon moment à tout observer et lire, et on se dit que ça vaut peut-être pas le gran museo, mais on n'est pas déçues pour autant car on a pu admirer pas mal de pièces et apprendre plein de choses.

On retourne dans la fournaise pour longer les "champs Elysées" locaux et trouver un resto de bouffe locale pas trop loin. On se fait une petite pause bien méritée à déguster les mets locaux (en musique) et on est encore une fois épatées par le nombre de petits plats servis en amuse-bouche (attention ça peut piquer !!).

On rentre ensuite tranquillement à l'auberge, pour récupérer la lessive et se poser sur la terrasse où on dînera tranquillement.

C'est que demain on se lève tôt, on a rendez-vous avec un monument du Mexique !!

Mais ça, ça sera évidemment pour un autre article.

En attendant, voilà quelques photos de Merida, à regarder sur le son colombien d'un groupe que j'adore : Systema solar "Bienvenidos".


29 vues
  • Twitter Round
  • Instagram Black Round

© 2015 par Starry Sun.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now